Isolation phonique / insonorisation sur les murs et les plafonds

Lors de l’isolation phonique d’un mur ou d’un plafond, l’objectif général est d’abaisser le niveau de pression acoustique et de réduire le bruit. Des absorbeurs de bruit en mousse acoustique peuvent être utilisés à cette fin. Les éléments acoustiques fabriqués à partir de cette mousse spéciale ont une structure à pores ouverts qui permet aux ondes sonores de pénétrer profondément dans le matériau et d’absorber le bruit.

Divers facteurs doivent être pris en compte lors du choix des matériaux appropriés et de l’installation d’isolation phonique sur le mur ou le plafond. Tout d’abord, il est nécessaire de tenir compte d’où se trouve la source de bruit perturbante. Il faut ici distinguer si la source de bruit se trouve dans la même pièce ou dans une pièce adjacente. Par exemple, il y a une différence entre équiper une salle de répétition pour que la musique ne puisse pas s’échapper à l’extérieur, et isoler un mur pour éviter les bruits gênants du voisin.

Bruit dû à une mauvaise acoustique de la pièce

Si le bruit est dû à une mauvaise acoustique de la pièce, par exemple parce que les sons se superposent en raison de longs temps de réverbération ou que le son est réfléchi par les murs et les plafonds, des mesures spécifiques doivent être prises pour réduire le bruit. À cette fin, les surfaces des murs et des plafonds doivent en partie être équipées d’absorbeurs de bruit pour absorber les sons ou seulement certaines plages de fréquences. Cela améliore le son dans la pièce, rend l’acoustique plus claire et réduit le bruit. Vous trouverez des informations détaillées sur l’absorption acoustique sur les murs et les plafonds dans notre article « Qu’est-ce que l’absorption acoustique ? ».

Quels sont les matériaux qui conviennent pour l’isolation phonique des murs et des plafonds ?

Isoler le bruit provenant d’une autre pièce, empêcher le son de sortir d’une pièce et trouver la bonne solution d’insonorisation est beaucoup plus complexe. On parle alors d’isolation phonique. Les matériaux insonorisants bloquent ou absorbent le son entrant autant que possible. Sinon, le plafond ou le mur deviennent des conducteurs du son. Par conséquent, en règle générale, seul un revêtement intégral de ces éléments de construction avec des absorbeurs de bruit peut garantir une isolation acoustique adéquate.

Pour choisir les bons matériaux d’isolation phonique, le facteur décisif est le type de son à isoler et l’endroit où se trouve la source sonore perturbatrice.

Isolation phonique vers l’extérieur – bloquer les bruits aériens

Pour éviter que le bruit d’une pièce ne pénètre dans les zones adjacentes, le son aérien doit être bloqué avant qu’il ne frappe le mur ou le plafond et qu’il ne traverse ensuite ces éléments de construction comme un bruit de structure vers l’appartement voisin ou vers l’extérieur.

Il est recommandé de recouvrir entièrement les murs ou les plafonds d’un revêtement insonorisant plat d’une épaisseur minimale de 5 cm. Si des épaisseurs plus faibles sont utilisées, l’effet souhaité dans la gamme des moyennes et basses fréquences ne sera très probablement pas obtenu. En pratique, nos absorbeurs de bruit SH001 ou nos absorbeurs rectangulaires SH004 ont fait leurs preuves en tant qu’absorbeurs large bande sur les murs et les plafonds.

Isolation phonique avec contreventement acoustique des murs
Isolation acoustique avec toile murale acoustique

Une isolation acoustique efficace des murs répond à une conception intérieure de haute qualité :

pour en savoir plus sur l’isolation acoustique d’un mur à l’aide d’une toile murale acoustique, consultez notre guide aixFOAM. Cette solution complète et créative permet non seulement d’assurer une isolation acoustique pour éviter la transmission du bruit vers l’extérieur, mais constitue également une alternative de qualité au papier-peint ordinaire.
En savoir plus

Isolation acoustique vers l’intérieur – Isolation contre les bruits de structure

Par contre, si l’on veut réduire le bruit du voisin, il faut bloquer les bruits de structure transmis par le mur avant qu’ils ne deviennent audibles en tant que bruits aériens dans votre propre logement et deviennent un facteur perturbateur.

Pour isoler les murs et les plafonds contre les bruits de structure, il faut des panneaux d’isolation acoustique ayant un poids propre élevé, car ils absorbent les vibrations des matériaux et interrompent la transmission du son. Les panneaux d’isolation acoustique en mousse à faible expansion, installés dans une couche de parement pour l’isolation acoustique, sont particulièrement adaptés à cette fin.

Ci-après, nous vous avons montré comment isoler acoustiquement un mur, étape par étape, à l’aide d’une couche de parement.

Isolation acoustique d’un mur avec une couche de parement – voilà comment ça marche !

Cette méthode d’insonorisation d’un mur convient toujours lorsqu’il est nécessaire de bloquer le bruit provenant d’une zone adjacente – par exemple du voisin.

Lorsqu’un mur est insonorisé au moyen d’une couche de parement, également appelée concept de pièce dans la pièce, un second mur (couche de parement) est érigé devant le mur à isoler. Celui-ci est placé en construction sèche devant le mur massif existant. Le revêtement insonorisant est constitué d’une ossature métallique porteuse composée de profils, de panneaux insonorisants en mousse acoustique et d’un revêtement en plaques de plâtre. Pour l’isolation acoustique à l’intérieur, nous recommandons notre mousse acoustique à faible expansion SH007 d’une épaisseur de 5 cm. Les panneaux d’insonorisation sont bien sûr disponibles dans notre boutique aixFOAM.

Étape 1 : préparation de l’isolation acoustique

Pour une isolation acoustique réussie, une planification minutieuse est nécessaire à l’avance. L’aspect le plus important de l’insonorisation d’un mur avec une couche de parement est que la couche de parement doit être complètement découplée du mur massif et donc qu’aucune transmission sonore ne peut avoir lieu. Cela signifie que l’ossature porteuse ne doit pas être reliée au mur massif, mais doit être ancrée au sol, au plafond et aux murs adjacents.

Étape 2 : installer des tapis d’insonorisation

Lorsque le son frappe un mur, celui-ci se met à vibrer et transmet ainsi le son. C’est ce qu’on appelle le bruit de structure. Afin d’arrêter les vibrations et donc la transmission du son, il est logique de renforcer la substance du mur. Pour ce faire, installez des panneaux d’isolation acoustique en mousse à faible expansion acoustique sur le mur de manière à ce qu’ils couvrent toute la surface et soient étanches aux chocs. Grâce à la finition autocollante pratique de nos panneaux d’isolation acoustique aixFOAM, cela se fait en un rien de temps.

Étape 3 : mesure et marquage

Afin d’éviter la transmission des bruits de structure, vous devez prévoir une distance de 2 à 3 cm par rapport au mur massif pour le son de face. Évaluez la trajectoire verticale des profils avec un niveau à bulle, puis marquez la position des profils pour la construction ultérieure du cadre.

Étape 4 : appliquer la bande d’étanchéité

Les profils UW (sol / plafond) et CW (mur) disponibles dans le commerce spécialisé sont adaptés au cadre extérieur de la cloison sèche. Afin de découpler ceux-ci du sol, des murs adjacents et du plafond pour le cadre de la couche de revêtement, nous recommandons que tous les profils qui sont en contact avec ces éléments de construction soient recouverts d’une bande d’étanchéité en caoutchouc. La bande d’étanchéité empêche le contact direct entre les profils et la structure du bâtiment et arrête la transmission du son.

Étape 5 : installer les profils pour le cadre

Pour créer un cadre stable pour la couche de parement, les profils sont vissés aux murs, au sol et au plafond sur tout le pourtour. Commencez par un profil UW sur le sol, puis installez un profil CW à la verticale dans celui-ci. Ensuite, vous pouvez simplement placer les profils UW pour le plafond sur les profils muraux, les aligner et les fixer. Pour assurer une bonne tenue, percez les trous, enfoncez des chevilles à visser et enfin, vissez les profils à l’aide d’une visseuse sans fil.

Étape 6 : installation des profils verticaux

Dès que le cadre extérieur de la couche de parement pour l’isolation acoustique est installé, les profils muraux peuvent être installés verticalement. Vous devez choisir les distances entre les différents profils en fonction des dimensions de votre plaque de plâtre. La distance doit être suffisamment grande pour permettre de visser une demi-plaque de plâtre à gauche et à droite des profils.

Étape 7 : revêtement en plaques de plâtre

Des plaques de plâtre sont montées sur les profils. Veillez à ce qu’il y ait un décalage de joint en commençant par une demi-plaque de plâtre sur un côté en alternance et de continuer avec une plaque de plâtre entière dans la rangée du dessus. Pour éviter la transmission du son par le sol et le plafond, les panneaux ne doivent pas toucher ces éléments. Laissez une distance d’environ 12 mm par rapport au sol et d’environ 5 mm par rapport au plafond. Les vis autotaraudeuses pour cloisons sèches à filetage fin conviennent pour la fixation.

Étape 8 : enduisage des plaques de plâtre

Une fois que vous avez monté toutes les plaques de plâtre sur l’ossature, enduisez d’abord les joints des plaques et les têtes de vis avec de la pâte à joint. Une fois sèche, enlevez les bords et appliquez ensuite du mastic sur les plaques à l’aide d’une truelle.

Étape 9 : sceller les raccords muraux

Utilisez un mastic d’étanchéité à élasticité permanente pour sceller les raccords muraux de la couche de parement. Celui-ci présente l’avantage de ne pas s’arracher, même après séchage. Vaporisez le mastic d’étanchéité dans les joints pour compléter l’isolation acoustique. Après un temps de séchage suffisant, vous pouvez peindre, plâtrer ou tapisser le mur comme vous le souhaitez. Encore une astuce : pour éviter que le mastic d’étanchéité n’entre en contact avec les panneaux d’isolation phonique, vous pouvez en outre tapisser les joints derrière le mastic d’étanchéité avec des bandes isolantes.

Insonorisation / isolation acoustique d’un plafond

Pour l’isolation acoustique d’un plafond, nous recommandons également l’installation sur toute la surface de tapis d’insonorisation en mousse à faible expansion acoustique avec un revêtement ultérieur du plafond en placoplâtre ou en bois. Il est important que la structure porteuse pour l’installation du revêtement ne soit montée au plafond qu’avec un système d’amortissement des vibrations réalisé par un professionnel pour éviter les ponts sonores. En d’autres termes : le plafond doit être « suspendu ». Les systèmes de suspension à ressorts (comme les suspensions à étrier à ressorts ou la suspension anti-vibrations acoustiques) sont particulièrement adaptés à cette fin, car ils ont la faculté de résonner pour neutraliser les vibrations des bruits de structure.

L’utilisation de nos panneaux d’isolation acoustique en mousse à faible expansion permet également d’augmenter considérablement l’absorption des bruits de structure.

N’oubliez pas : les mesures constructives pour l’isolation acoustique sont relativement difficiles et particulièrement exigeantes lors de l’installation d’une construction de plafond suspendu. Par conséquent, portez une attention particulière à votre sécurité au travail ou, si nécessaire, demandez assistance à un artisan professionnel.

Avec aixFOAM, vous trouverez les produits adéquats pour l’isolation acoustique de vos murs et plafonds.

En tant qu’experts en acoustique avec plus de 60 ans d’expérience, nous le savons bien : l’isolation acoustique des murs et des plafonds est exigeante et dépend de nombreux facteurs.

Protection contre l’incendie pour l’isolation des murs et des plafonds

Pour toutes les mesures acoustiques, il est important de respecter la réglementation applicable en matière de protection contre l’incendie. Dans notre boutique aixFOAM, nous avons donc rassemblé non seulement des recommandations de produits et des informations utiles sur les coefficients d’absorption, mais aussi les classes de protection contre l’incendie des produits respectifs.

Nous nous ferons un plaisir de vous aider à trouver une solution adaptée à vos besoins lors d’un entretien personnel. Nous en sommes convaincus : avec nos mousses acoustiques polyvalentes aixFOAM, vous réussirez assurément à insonoriser vos plafonds et murs.

Infobox

Les absorbeurs de bruit aixFOAM sont idéaux pour l’isolation acoustique d’un mur ou d’un plafond.

Il est important de distinguer si le bruit se trouve dans la même pièce ou s’il provient d’une autre pièce.

Bruit dans la même pièce

Ici, des absorbeurs de bruit sont également installés dans la même pièce. Selon le niveau de bruit, 20 à 40 % des surfaces lisses de la pièce peuvent être équipées d’absorbeurs de bruit.

Bruit provenant d’une autre pièce

L’installation d’absorbeurs de bruit est-elle possible dans l’autre pièce ? Alors n’hésitez pas. Si cela n’est pas possible, nous recommandons que tout le mur ou plafond adjacent de la pièce soit équipé d’absorbeurs de bruit.

Avez-vous besoin d'aide?
Contact pour les questions

Appelez-nous ou envoyez-nous un courriel. Avec une consultation gratuite de nos planificateurs experts, nous trouverons votre solution acoustique.

+49 2403 / 83830 - 22
Du lundi au vendredi
08:00 h à 17:00 h

sales@aixfoam.fr
Tous les jours de 00.00 à 24.00 heures

Boutique aixFOAM

Visitez notre boutique aixFOAM et trouvez l'isolation acoustique qui vous convient : moins de bruit et une meilleure acoustique avec des absorbeurs de son provenant directement du fabricant.

Trouver une isolation acoustique
Callcenter