Atelier : construire votre propre home-cinéma pas à pas

C’est le rêve de tout amateur de cinéma : avoir un cinéma chez soi ! C’est pourquoi, chez aixFOAM, nous vous invitons à suivre comment nous réalisons la construction de notre home-cinéma.

De la sélection et de la planification d’une pièce appropriée, au choix des éléments acoustiques appropriés et à leur installation, en passant par la visite d’une pièce de rêve pour chaque amateur de cinéma – dans cet atelier, nous expliquerons tout pas à pas.

Encore une chose avant de commencer : dans ce rapport, nous avons délibérément exclu le thème de la « technologie du home-cinéma », c’est-à-dire le choix concret des systèmes hi-fi et de la technologie des projecteurs. Si nécessaire, vous pouvez trouver des conseils complets et spécialisés ailleurs sur Internet ou auprès d’un revendeur spécialisé pour trouver les bons composants pour votre home-cinéma. En général, n’importe quel matériel peut bien sûr être combiné avec notre design et les éléments acoustiques aixFOAM.

1. Le choix de la pièce pour un home-cinéma parfait

Avant de commencer à planifier votre home-cinéma, il est important de choisir une pièce appropriée dans le bâtiment existant ou, dans le cas d’un nouveau bâtiment, de discuter de la taille de la pièce souhaitée avec l’architecte chargé de la planification. De cette façon, vous créez les conditions optimales pour aménager votre cinéma selon vos souhaits et vos idées. Pour notre home cinéma aixFOAM, nous avons choisi une pièce inutilisée au sous-sol du bâtiment. La salle fait 4,75 m de large, 6,50 m de long et 2,40 m de haut.

1.1 Critères de sélection d’une pièce appropriée

Le choix d’une pièce adaptée à votre home-cinéma est influencé par toute une série de facteurs, auxquels vous devez absolument réfléchir de manière approfondie et dont vous devez tenir compte lors de la planification. Dans le cas contraire, vous risquez de rencontrer des problèmes plus tard au cours de la mise en œuvre qui peuvent entraver votre projet ou, dans le pire des cas, même le faire échouer. Vous devez donc tenir compte des points suivants lors du choix d’une pièce appropriée :

Obscurcissement des fenêtres et des portes

S’il y a des fenêtres ou des portes avec des inserts en verre dans votre chambre, vous devriez envisager de les assombrir en permanence ou au moins lorsque vous utilisez votre home-cinéma. La pièce que nous avons choisie n’a pas de fenêtre, mais une porte extérieure, qui pourra être obscurcie plus tard par un rideau ou une porte coulissante.

Chauffage et ventilation

Pour une ambiance home-cinéma agréable, la pièce que vous avez choisie doit être équipée d’un système de chauffage, qu’il s’agisse d’un chauffage mural « classique » ou, par exemple, d’un chauffage au sol. Lorsque vous prévoyez d’utiliser la pièce avec plusieurs personnes, une ventilation suffisante est également nécessaire. Les fenêtres et les portes peuvent bien sûr être utilisées à cette fin, mais également un système de ventilation séparé avec un conduit. Ce type de système est généralement plus complexe et doit être étudié de manière approfondie. Dans le home-cinéma aixFOAM, un système de ventilation permet d’assurer une ventilation régulière et un système de chauffage mural pour des soirées cinéma confortables. En outre, la porte extérieure existante peut être utilisée pour la ventilation.

Éclairage et électricité

Pour alimenter les composants techniques tels que les haut-parleurs et le projecteur, il faut bien sûr une connexion électrique. En outre, un système d’éclairage approprié doit créer une atmosphère de cinéma adéquate. En plus des appliques et des plafonniers classiques, on trouve aujourd’hui une large gamme d’éclairage à effets. Vous devez également planifier le passage des câbles, par exemple dans des conduits de câbles, et veiller à ce que les composants ne surchargent pas le circuit pendant le fonctionnement. Nous recommandons de consulter un électricien et, si nécessaire, d’utiliser plusieurs circuits pour répartir la charge plus uniformément. Dans notre home-cinéma, l’alimentation électrique et l’éclairage peuvent être installés dans les murs et les plafonds.

Dimensions de la pièce

Les dimensions de la pièce peuvent également avoir une forte influence sur le son de votre home-cinéma. Certaines dimensions de la pièce favorisent les perturbations acoustiques comme les modes de pièce. Par conséquent, certaines fréquences dans la gamme des basses fréquences s’annulent par endroits dans la pièce, tandis que d’autres sont amplifiées de manière désagréable. Cela crée un son spongieux. Même si les modes de pièce peuvent être traités par des mesures acoustiques ultérieures, vous devez, si possible, vous assurer qu’aucune longueur de côté de votre pièce n’est un multiple d’une autre. Les salles carrées sont également particulièrement problématiques sur le plan acoustique. Dans notre home-cinéma aixFOAM, le rapport entre la hauteur de la pièce et sa largeur n’est pas nécessairement idéal en fonction de ces exigences. Toutefois, comme le plafond sera ensuite partiellement suspendu et la pièce optimisée sur le plan acoustique, cela ne pose pas de problème.

Pièces attenantes et voisins

Lorsque vous choisissez la pièce de votre futur home-cinéma, vous devez également penser à personnes dans les pièces attenantes ou à vos voisins. Les pièces situées au centre de l’appartement ou de la maison sont généralement plus coûteuses à aménager, car vous devez veiller à ce qu’elles soient suffisamment insonorisées. C’est une autre raison pour laquelle nous avons choisi une pièce au sous-sol de la maison. Nos éléments acoustiques aixFOAM fourniront plus tard une isolation adéquate.

2. L’aménagement de l’espace – la recette du cinéma de vos rêves

Une fois que vous avez choisi une pièce appropriée, l’étape suivante consiste à planifier votre home-cinéma. Nous vous recommandons pour cela de créer un plan de sol de votre home-cinéma – plus il est détaillé, mieux c’est ! Un plan approprié devrait tenir compte des points suivants:

  • Détermination de la direction de projection
  • Positionnement et nombre de sièges
  • Positionnement des haut-parleurs
  • Positionnement des absorbeurs de bruit
  • Positionnement du projecteur
  • Hébergement de la technologie hi-fi
  • Concept d’éclairage

Le plan de sol est la ligne directrice tout au long du projet et constitue également une base très utile pour tous les différents corps de métier impliqués – et bien sûr, à la fin du projet, c’est aussi un justificatif d’exécution. Veuillez prendre le temps nécessaire à la création du plan, pour qu’à la fin, le cinéma de vos rêves puisse vraiment être créé chez vous. L’expérience a montré qu’il est judicieux d’établir la planification finale en présentant plusieurs options de solution. Il n’est pas rare de trouver de nouvelles idées de design et d’aménagement au fil des jours et des semaines. Ce sont surtout les discussions avec des experts ou l’échange avec d’autres passionnés de home-cinéma qui permettent à un tel projet de se développer.

2.1 L’acoustique des pièces – la base pour un plaisir d’écoute maximal

Ce n’est pas seulement la technologie qui influence plus tard l’expérience cinématographique, mais aussi l’utilisation d’absorbeurs de bruit de haute qualité. En ce qui concerne l’acoustique du home-cinéma : Seule une pièce sans réflexion, ou avec peu de réflexions, offre une expérience d’écoute parfaite. Après tout, vous voulez seulement profiter du son direct de votre système de sonorisation (probablement très coûteux) et ne pas être gêné par des échos et des réflexions gênants.

Nous vous conseillons donc de ne pas négliger l’acoustique des pièces dans votre projet de home-cinéma, mais de la prendre en compte avec le même soin que la sélection du système électronique. Vous pouvez alors créer une expérience cinématographique impressionnante avec un investissement raisonnable.

Au cours de la planification de notre home-cinéma aixFOAM, plusieurs variantes de plans ont été créées, qui varient en fonction de l’emplacement des composants techniques et de l’utilisation des absorbeurs de bruit respectifs. Nous avons déterminé par dessin la position des absorbeurs de bruit aux points de réflexion sur nos plans de sol.

Installation d'absorbeurs de son dans le salon
Où dois-je installer mes absorbeurs de bruit?

Vous pouvez donc facilement trouver la position idéale pour vos absorbeurs de bruit!

Découvrez dans notre article du guide aixFOAM comment vous pouvez facilement trouver l’emplacement optimal pour vos absorbeurs de bruit et ce à quoi vous devez faire attention. Nous vous présentons la méthode du miroir, la méthode du dessin et la méthode de la corde.
Consulter l’article

2.2 Variante 1 : absorbeurs acoustiques collés sur les murs et les plafonds

La version de base de notre home-cinéma montre des absorbeurs de bruit collés sur les murs et les plafonds – dans notre plan, ils sont en noir sur les côtés et en orange au plafond.

La position des haut-parleurs et des caissons est marquée en violet, l’écran en vert. Dans ce cas, le projecteur pourrait être monté au plafond et les câbles pourraient être acheminés dans les murs ou les gaines de câbles. Pour l’éclairage, plusieurs variantes sont disponibles, par exemple des spots de plafond à intensité variable. À cette fin, il peut être utile de suspendre le plafond afin que les spots et les câbles puissent y être installés.

Les propriétaires de home-cinéma apprécient particulièrement notre absorbeur de bruit classique SH001 et l’absorbeur de bruit carré SH004. Grâce à l’équipement autocollant pratique aixFOAM, les absorbeurs peuvent être installés facilement et de façon permanente.

2.3 Variante 2 : absorbeur de bruit en caisson de montage

Une autre possibilité serait de monter des absorbeurs de bruit dans des caissons de montage en aluminium anodisé. Ceux-ci peuvent être montés au plafond avec un système de suspension ou directement au mur. Pour le montage mural, nous recommandons également l’utilisation de chevilles anti-vibrations spéciales, qui améliorent l’effet acoustique des absorbeurs en empêchant la transmission des bruits de structure au mur et en permettant au son de frapper également l’absorbeur par l’arrière.

Les deux types de fixation impressionnent par leur aspect particulièrement élégant et leur grande flexibilité. Les absorbeurs de bruit peuvent être facilement retirés ou remontés sans endommager le substrat ou les éléments acoustiques.

Pour les home-cinémas, nous recommandons particulièrement nos absorbeurs de bruit à surface pyramidale SH003 ou nos absorbeurs de bruit à surface élégante en feutre SH006.

2.4 Variante 3 : simple toile murale acoustique

Pour un aspect particulièrement chic, une acoustique optimale et une atmosphère de cinéma authentique, nous recommandons l’utilisation d’une toile murale acoustique. Qu’est-ce que cela signifie exactement?

Dans le cas d’une toile murale acoustique sur toute la surface, des absorbeurs de bruit plats tels que le SH001 sont d’abord collés au mur. Les absorbeurs sont ensuite recouverts d’un tissu acoustique spécial, créant une deuxième paroi avec une surface textile uniforme.

Une sous-structure de bois équarri et de profils de tension spéciaux est utilisée pour tendre le tissu. La sous-structure divise le mur en segments uniformes, dont la taille est déterminée par la largeur du panneau acoustique. Par exemple, si le tissu a une largeur de bande de 1,40 m, vos segments ne doivent pas dépasser 1,25 m - 1,30 m.

Dans notre pièce de home-cinéma, la disposition des murs pourrait ressembler au plan suivant :

La procédure exacte de création d’une toile murale acoustique est expliquée en détail dans les sections 4 à 7 de notre atelier home-cinéma, car nous avons également décidé d’une forme étendue de toile murale acoustique.

2.5 Variante 4 : toile murale acoustique avec système de sonorisation et d’éclairage intégré

Dans la version finale de notre home-cinéma aixFOAM, nous ne nous contentons pas de renforcer le mur, ou plutôt les absorbeurs de bruit plans avec un tissu acoustique, mais nous construisons également des compartiments muraux séparés et asymétriques dans lesquels sont logés l’éclairage, les haut-parleurs et le câblage nécessaire.

Les haut-parleurs avant et au centre sont logés dans un boîtier séparé sous l’écran, qui est également intégré dans la toile murale acoustique.

Le projecteur possède sa propre tour au milieu de la pièce, qui sert également à accueillir le système électronique et le système de ventilation.

La partie arrière du plafond du home cinéma est suspendue pour faire place aux câbles, à la ventilation et aux spots de plafond à intensité variable et pour optimiser légèrement les dimensions de la pièce par rapport aux modes de pièce mentionnés au point 1.

À l’avenir, la porte extérieure avec insert en verre sera automatiquement recouverte par une porte coulissante pendant la projection du film, qui disparaît dans le mur lorsqu’on l’ouvre. L’entraînement de la porte coulissante est installé dans le plafond suspendu.

3. La construction sèche – début des travaux

Maintenant que nous avons terminé la planification et déterminé notre plan de sol final (voir point 2.5), nous pouvons commencer à aménager la pièce. Ci-après, nous avons documenté pour vous toutes les étapes de travail.

Comme nous avons opté pour une conception asymétrique en forme de boîte des murs, avec un éclairage LED intégré aux parois latérales pour notre projet, les travaux commenceront par la construction de cloisons sèches. Ici déjà, des profilés en aluminium (UW / CW) et des panneaux de placoplâtre sont utilisés pour créer des compartiments sur toute la surface pour les absorbeurs de bruit et l’éclairage LED.

Dans la partie inférieure de l’écran de projection, une enceinte est créée pour l’installation des haut-parleurs frontaux et du caisson de basse. L’ensemble du module de haut-parleurs est également revêtu à l’extrémité d’un tissu acoustique aixFOAM, en utilisant nos profils de tension. Dans la partie supérieure de l’écran de projection, une autre boîte est construite pour abriter à la fois l’entraînement du rideau de cinéma et l’éclairage à intensité variable du rideau de cinéma. En fin de compte, aucune technologie ne devrait être visible dans le cinéma fini, mais uniquement des éléments acoustiques muraux très efficaces mis en valeur par des effets de lumière, et bien sûr le rideau de cinéma classique.

Dans la zone arrière du cinéma, c’est-à-dire vers l’entrée, le plafond est suspendu. Cela permet d’installer des spots à intensité variable au plafond et de loger les conduits de ventilation pour la ventilation contrôlée de la pièce, l’ensemble du câblage réseau du serveur domestique jusqu’au cinéma, les alimentations électriques et enfin, mais pas des moindres, le câblage des haut-parleurs pour le vaste système surround.

Devant ce plafond sera installée une colonne (tour technologique) pour accueillir la technologie hi-fi. C’est aussi là que sera installé le projecteur dans la zone supérieure. L’évidement pour la lentille est ensuite placé directement sous l’ouverture pour la ventilation de la pièce.

Sur le mur arrière du cinéma, une colonne sera créée à droite et à gauche pour installer les haut-parleurs arrière.

La porte extérieure est recouverte d’un élément d’insonorisation mobile au moment du démarrage du film. L’entraînement de la porte coulissante est également installé dans le plafond suspendu. La porte coulissante acoustique disparaît automatiquement derrière le compartiment de la paroi latérale prévu à cet effet après la fin du film.

4. La construction de la sous-structure pour la toile murale

Si, comme dans notre cinéma, seules des zones partielles doivent être recouvertes de tissu acoustique, les surfaces visibles restantes doivent d’abord être peintes proprement, dans une couleur correspondant au tissu choisi. Nous avons choisi un gris clair.

Avant de monter la sous-structure de la toile murale, tous les travaux de peinture dans la pièce doivent être terminés. N’oubliez pas que le tissu acoustique est un matériau très sensible, qui ne doit être installé qu’après l’achèvement de tous les travaux générant des salissures.

Nous pouvons maintenant commencer par la construction de la sous-structure. Elle est généralement fabriquée à partir de bois équarri disponible dans le commerce ou, en alternative, à partir de profilés en aluminium.

Veuillez noter que la hauteur des lattes d’une sous-structure doit être au moins égale à la hauteur des absorbeurs de bruit qui seront utilisés ultérieurement, afin de permettre à la surface textile finale de flotter directement au-dessus des absorbeurs de bruit. Cela signifie que pour nos absorbeurs de bruit plats d’une épaisseur de 5 cm, la hauteur de la sous-structure doit également être d’au moins 5 cm.

Conformément à la disposition de notre plan de sol (2.4), nous utilisons maintenant le bois équarri pour construire des structures de cadre le long des bords des segments individuels et des compartiments muraux qui doivent être recouverts de tissu. Les bois équarris ont été peints à l’avance dans notre peinture murale grise qui correspond au matériau acoustique. Cela permet d’éviter des problèmes de différence de couleur ultérieurs.

4.1 Sous-structure dans la zone des fenêtres, des portes et des bords extérieurs visibles

Dans les zones de portes ou de fenêtres, la procédure de construction de la sous-structure est légèrement différente. Pour des raisons visuelles, la sous-structure est également revêtue d’un matériau acoustique sur les faces visibles du bois équarri.

Dans un premier temps, nous fixons une bande de tissu acoustique suffisamment large avec un peu d’adhésif dans la zone où la sous-structure sera située par la suite. Le tissu doit être placé de telle sorte que la plus grande partie du tissu dépasse du bois équarri à l’extérieur (côté visible). Le bois équarri est ensuite vissé sur la bande de tissu comme d’habitude. La bande de tissu est ensuite repliée vers l’intérieur sur le bois équarri et le profilé de tension est vissé dessus et tendu. Elle doit donc être suffisamment large, et avoir quelques centimètres supplémentaires pour pouvoir la saisir.

Remarque pour tous les perfectionnistes : de manière générale, il est bien sûr possible de recouvrir de tissu tous les bords extérieurs des profilés. À cette fin, des bandes de tissu doivent être fixées sous tous les profils le long des bords extérieurs.

La procédure à suivre pour tendre le tissu sur les portes, les fenêtres et les bords extérieurs visibles est expliquée au point 7.1 après l’insertion des absorbeurs de bruit.

4.2 Construction d’une sous-structure pour les éléments de construction non visibles

Les éléments muraux tels que les interrupteurs, les prises de courant et les suspensions de radiateurs doivent également être intégrés ultérieurement dans le mur à toile et donc être dotés d’une sous-structure pour la compensation en hauteur. Cela signifie que l’intérieur ou le boîtier des interrupteurs est situé derrière la toile murale et que le couvercle visible peut être fixé au matériau acoustique sans pression. La sous-structure sera ensuite complètement recouverte par le tissu et ne sera pas visible. Un travail préparatoire précis est également nécessaire à ce stade.

4.3 La sous-structure de l’écran

Pour l’écran, nous avons décidé d’utiliser un format 16:9 et donc une surface de projection de 2,99 m x 1,68 m. Nous voulons également tendre notre toile d’écran avec des profils de serrage afin de l’intégrer dans la toile murale acoustique de notre home-cinéma. En outre, des absorbeurs de bruit plats doivent également être utilisés sur l’écran et derrière l’écran pour une acoustique optimale. C’est pourquoi nous avons également besoin d’une sous-construction appropriée qui, d’une part, entoure l’écran de projection complet et, d’autre part, n’entoure que les contours de l’écran.

Il est bien sûr possible d’utiliser un écran avec un cadre en aluminium fini ou un système d’écran électronique.

5. La mise en place des profils de tension

Dans l’étape suivante, tous les profils de tension aixFOAM sont vissés à la sous-structure. Pour cela, nous recommandons l’utilisation de vis courtes à tête plate (par exemple, des vis autotaraudeuses à tête plate avec rondelle Ø3,9x16 mm), car elles reposent bien sur le profil.

Il est particulièrement important de travailler avec soin et de veiller à ce que les profils soient reliés sans espacement. Tout espacement trop important au niveau des transitions ou des joints des profilés de renfort serait finalement visible à travers le tissu tendu. Pour cela, il est indispensable de couper les coins des profils en onglet.

Une remarque importante : les profils de tension muraux aixFOAM peuvent facilement accueillir des bandes de tissu provenant de deux directions. Cela signifie que nous n’avons besoin que d’un seul profil de tension sur deux segments de mur directement adjacents. Cependant, les profils doivent être coupés précisément de manière à ce que le tissu puisse être tendu dans le profil des deux côtés sans interruption.

Comme l’enceinte des haut-parleurs avant doit également être recouverte de tissu acoustique – sans installation d’absorbeurs de bruit – nous vissons également des profilés de serrage le long des bords extérieurs sur ces éléments, ce qui permet de renoncer à la sous-structure en bois équarri.

6. Insertion des absorbeurs de bruit

Une fois les profils fixés à l’ensemble de la sous-structure, il est temps de coller l’absorbeur de bruit aixFOAM SH001 sur le mur.

Afin d’insérer les panneaux absorbants avec précision dans les segments créés par la sous-structure, ils doivent être coupés à la bonne taille. Pour cela, nous utilisons un couteau tranchant et une barre métallique le long de laquelle nous tirons le couteau pendant la coupe. Cela permet d’obtenir un bord de coupe net et droit. Une table de découpe ou une simple plaque de bois convient comme surface de découpe. L’équipement autocollant à l’arrière des absorbeurs de bruit doit être orienté vers le bas lors de la découpe, c’est-à-dire qu’il doit reposer directement sur la surface de découpe.

Pour éviter les accidents lors de la coupe, il est recommandé de porter des gants de protection résistants aux coupures.

Après avoir été découpés sur mesure, les absorbeurs de bruit sont collés dans nos panneaux muraux préparés. Pour ce faire, nous commençons par retirer le papier de protection au dos des absorbeurs uniquement dans la zone supérieure. Ensuite, nous alignons l’absorbeur dans le segment de paroi en conséquence et nous pressons fermement la surface adhésive exposée avec les mains. Ensuite, nous tirons lentement le papier de protection vers le bas et pressons progressivement l’ensemble du panneau sur toute la surface.

Le pressage est une opération indispensable pour fixer l’absorbeur de façon permanente – même si le panneau semble déjà tenir. Une pression régulière peut très bien être obtenue avec des rouleaux standards utilisés pour la peinture.

Des absorbeurs de bruit plats sont également collés sur le mur de projection et derrière l’écran dans la sous-structure.

7. Créer la toile murale acoustique – tendre la toile

Une fois que tous les travaux préparatoires pour la toile murale sont terminés et que nos absorbeurs de bruit ont été fixés, nous pouvons déjà percevoir un fort effet acoustique dans la pièce.

Nous commençons maintenant à recouvrir le sol de matériau acoustique, ce qui améliorera encore l’absorption du son, en particulier dans les hautes fréquences.

Pour fixer et tendre le tissu, il est pressé dans le profil à l’aide d’une spatule spéciale.

La spatule de montage aixFOAM est un outil spécial nécessaire pour tendre le tissu acoustique. Les autres spatules conventionnelles ne sont généralement pas en mesure d’appliquer la tension finale requise du tissu sur les bords extérieurs des profils. Par conséquent, le tissu ne peut pas être tendu de manière uniforme ou risque même d’être endommagé par la force excessive appliquée. Pour un résultat optimal, nous recommandons donc tout particulièrement l’utilisation de la spatule spéciale aixFOAM.

Avec la pratique, vous constaterez qu’il est important de guider la spatule en la tenant d’une certaine manière et de la laisser glisser dans le profil avec le plus petit angle possible, environ 10°. Appliquez la spatule comme indiqué dans la vidéo ci-dessous et faites-la rouler sur le bord arrondi. De cette façon, vous pouvez monter le tissu sans trop d’efforts.

Étant donné que le processus de tension est très épuisant à long terme lorsqu’on n’applique pas la bonne technique, nous vous recommandons de faire au préalable quelques exercices à vide sans tissu. De cette manière, vous aurez une idée du travail à accomplir et vous reconnaissez rapidement le chemin que la spatule emprunte pour se glisser dans le profil. Par la suite, le processus de tension est beaucoup plus facile et le risque d’endommager accidentellement le tissu acoustique pendant la tension est également beaucoup plus faible.

Nous vous conseillons également, comme nous, de commencer par un simple segment de mur rectangulaire afin d’acquérir une première expérience avec le processus de tension. La procédure est la suivante :

tout d’abord, nous découpons le tissu acoustique avec une marge suffisante (au moins 2,5 cm, mais plutôt 5 cm de chaque côté) et en fonction des dimensions du segment de mur respectif.

Le tissu est maintenant aligné dans les profils et fixé au milieu, en le pressant dans le profil avec une spatule spéciale. Ce faisant, nous travaillons toujours de manière croisée. Nous commençons donc par le haut (1), suivi du bas (2), puis des côtés gauche (3) et droit (4).

Dans l’étape suivante, le tissu est agrafé dans les coins, également en croix. On commence dans le coin supérieur droit (5) et on continue en tendant dans le coin inférieur (6) et supérieur gauche (7). Enfin, on termine par tendre le coin inférieur droit (8).

Enfin, les espaces intermédiaires sont tendus en croix en alternance. On commence en haut (9), on continue en bas (10), puis à gauche (11) et on termine par le côté droit (12).

Pour créer la tension finale, il est très probablement nécessaire de relâcher un peu le tissu et de le retendre afin que le tissu repose sans plis sur les absorbeurs en fin de compte.

La bande de tissu restante est finalement pressée dans la barre de profil avec la spatule de montage comme indiqué précédemment, afin de la faire disparaître.

7.1 Tension sur les portes, fenêtres et bords extérieurs visibles

Comme déjà décrit au point 4.1, il existe des situations de montage (fenêtres, portes, bords extérieurs visibles) où il est particulièrement conseillé, pour des raisons esthétiques, de revêtir également la sous-structure. Dans notre home-cinéma, nous avons même décidé de couvrir tous les bords extérieurs du profil avec un matériau acoustique – mais au final, bien sûr, c’est une question de goût.

Pour préparer ce travail, nous avons collé une bande de tissu acoustique sous le bois équarri pendant la construction de la sous-structure et l’avons fixée à celle-ci (voir point 4.1).

Après avoir vissé les profils de tension à la sous-structure et inséré les absorbeurs de bruit, nous installons maintenant la bande de tissu de l’extérieur vers l’intérieur sur la sous-structure et le profil et nous l’enfonçons dans le profil comme d’habitude avec la spatule.

Ensuite, la surface peut être recouverte de tissu comme décrit au point précédent.

Le résultat du revêtement acoustique en tissu sur les bords extérieurs visibles, les portes et les profils de toile murale se présente de la manière suivante dans notre home-cinéma :

8. La création et l’installation de l’écran

Comme nous l’avons déjà mentionné au point 4.3, nous avons opté pour une variante d’écran un peu plus sophistiquée dans notre home-cinéma aixFOAM, où l’écran est intégré dans la toile murale. Pour cela, nous avons créé une sous-structure le long du mur de projection ainsi que le long des contours de l’écran, nous y avons fixé des profils de tension et nous y avons inséré des absorbeurs de bruit.

Dans la dernière étape, nous fabriquons d’abord la bordure noire de notre écran, puis nous la montons sur l’extérieur de notre mur de projection à l’aide des profils de tension. Pour ce faire, nous déterminons les dimensions du tissu à l’aide d’un mètre ruban, nous découpons les différents côtés pour les ajuster et nous les cousons ensemble pour former un cadre. Ensuite, le tissu noir est tendu avec la spatule de montage.

Après avoir tendu le fond noir, nous montons la toile blanche de l’écran à l’intérieur du cadre des profils de tension en l’insérant avec la spatule dans les barres de serrage.

9. La porte coulissante

Afin de recouvrir la porte extérieure avec insert en verre pendant la projection du film et d’obscurcir la pièce, nous aimerions installer une porte coulissante automatique. À cette fin, nous avons déjà créé un logement pendant les travaux de construction sèche (voir point 3), dans lequel la porte disparaît lorsqu’on l’ouvre.

Afin d’adapter visuellement la porte coulissante elle-même à notre home-cinéma, nous la recouvrons également de tissu acoustique. Sous le tissu, nous collons nos absorbeurs de bruit SH001 MH d’une épaisseur de 1 cm. Comme les absorbeurs sont plus bas que les profils de tension, nous n’avons pas besoin d’une sous-structure en bois équarri à ce stade. Comme la porte coulissante est plus large que le rail de notre tissu acoustique, la porte est divisée en deux segments.

10. Le sol dans le home-cinéma

Pour le sol de notre home-cinéma, nous avons décidé d’utiliser une moquette, similaire au tissu acoustique des murs. Sous la moquette, notre absorbeur de bruit SH007 en mousse acoustique à faible expansion de 2 cm d’épaisseur a été posé sur toute la surface. Grâce à l’isolation phonique des bruits de pas, on a l’impression de marcher sur un nuage dans notre home-cinéma. Le chemin à l’arrière du home-cinéma a été carrelé.

Étant donné que la pose de la moquette et des carreaux nécessite des outils spéciaux et des connaissances techniques supplémentaires, nous vous recommandons de vous adresser à une entreprise spécialisée (par exemple, un décorateur d’intérieur de votre région). Les mousses à faible expansion pour l’isolation des bruits de pas sont bien sûr disponibles dans notre boutique en ligne aixFOAM.

Mousse lourde pour l'isolation des bruits d'impact
mousse acoustique à faible expansion pour l’isolation des bruits de pas

Absorbeur de bruit en mousse à faible expansion acoustique

Découvrez nos panneaux d’isolation acoustique en mousse à faible expansion acoustique, idéale pour l’isolation aux bruits de structure et aux bruits de pas.
Vers le produit

11. Le rideau de cinéma – un must pour les amateurs de home-cinéma

Le rideau est un élément indispensable et central de notre home-cinéma, qui garantit une véritable ambiance de cinéma. Il doit s’ouvrir automatiquement au démarrage du film et se refermer à la fin du film. Nous avons cousu notre rideau de cinéma avec le même tissu que celui utilisé pour couvrir nos murs. Le rideau est actionné par un moteur.

12. Bienvenue dans le cinéma aixFOAM terminé – une visite

Après de nombreuses heures de travail et avec un grand souci du détail, notre home-cinéma aixFOAM est maintenant presque terminé.

Dans la construction sèche, divers compartiments ont été créés sur les murs, et des enceintes ont été ajoutées sur le mur de projection pour les haut-parleurs et le rideau de cinéma, ainsi que l’éclairage. La partie arrière du plafond a été suspendue. L’éclairage, la ventilation, le système de sonorisation et la technologie de la porte coulissante et du rideau de cinéma ont été installés dans les murs et les plafonds. Les surfaces visibles des murs non recouverts de tissu acoustique, le plafond et la tour technologique au centre ont été peints proprement. Les segments de mur et les enceintes des haut-parleurs ont été équipés d’absorbeurs de bruit et recouverts d’un tissu acoustique. Sur le sol, on a posé une isolation phonique, de la moquette et des carreaux. L’écran a été monté, et la porte coulissante recouverte a été installée.

Enfin, il suffit de placer notre canapé en face de l’écran et d’accrocher le rideau de cinéma, avant de pouvoir enfin annoncer : bienvenue au home-cinéma aixFOAM !

13. À vous de jouer : démarrez votre propre projet de home-cinéma avec aixFOAM !

Vous avez envie de réaliser votre rêve d’avoir un cinéma chez vous ? Qu’est-ce que vous attendez ? Dans la boutique aixFOAM, vous trouverez tous les matériaux nécessaires pour construire le cinéma de vos rêves. Découvrez notre large sélection d’absorbeurs de bruit, de tissus acoustiques et d’accessoires pour les besoins du home-cinéma. Nos planificateurs spécialisés vous assistent gratuitement dans la planification de votre home-cinéma.

Un son optimal pour les home cinémas, les studios hi-fi ou les salles de musique.
Un son de qualité optimale à la maison

Les absorbeurs de bruit aixFOAM améliorent l’acoustique et offrent un grand plaisir d’écoute dans votre home cinéma votre studio hi-fi votre salle de musique.

Vous trouverez ici des isolants acoustiques, notamment pour votre home-cinéma, votre salle de musique ou votre chaîne hi-fi, ainsi que des photos de nos clients comme source d’inspiration. Les absorbeurs de bruit aixFOAM améliorent l’acoustique de la pièce et fournissent un son clair sans échos parasites, bourdonnements ou vrombissements de basses.
Trouver une isolation acoustique
Cliquez ici pour aller en haut de l'article !
Avez-vous besoin d'aide?
Contact pour les questions

Appelez-nous ou envoyez-nous un courriel. Avec une consultation gratuite de nos planificateurs experts, nous trouverons votre solution acoustique.

+49 2403 / 83830 - 22
Du lundi au vendredi
08:00 h à 17:00 h

sales@aixfoam.fr
Tous les jours de 00.00 à 24.00 heures

Boutique aixFOAM

Visitez notre boutique aixFOAM et trouvez l'isolation acoustique qui vous convient : moins de bruit et une meilleure acoustique avec des absorbeurs de son provenant directement du fabricant.

Trouver une isolation acoustique
Callcenter